+

Guillaume Jeannin Triathlète Professionnel

News

  • L'heure est à la prés...

    ...entation du programme de la saison 2017 !!

    Après 4 mois de campagne, à battre la borne sur tous les terrains, d'Australie aux stages de GM-Tri Org à Calella en Espagne, il est temps d'annoncer et de mettre en œuvre le plan d'action judicieusement élaboré en compagnie de mon équipe, fictive et rémunérée ;-) ...


    J'annonce donc, avec envie, ayant fait face à 2 années de blocage syndical communément appelé "bachage" et/ou autre "désillusion" sur le circuit IRONMAN, une saison basée sur l'ALTERNANCE et un retour aux vraies valeurs morales de PLAISIR !!


    Une alternance pleine d'envie, certes pas très nouvelle, car déjà expérimentée en 2014, avec des courses franco-françaises populaires dont l'inflation de dénivelé sera très importante, et un retour, que j'espère fort, sur le circuit Xterra

    Mes objectifs seront donc successivement le ...

    - XTERRA Espagne - VENTOUXMAN - XTERRA Suisse puis France - Triathlon LD de l'Alpe d'Huez

    ... avant de réaliser un point de mi-mandat et de décider de la suite, en fonction des voyants donnés par ces diverses actions

    Je compte donc sur votre soutien, plein et entier ce dimanche, et remercie d'ores et déjà les multiples multi-nationales pour leur apport financier ;-) !!



  • New Year... New Post... New Trip


    Après 10 ans de triathlon, dont 2 années dans la catégorie PRO, à suivre un modèle traditionnel : d'abord hiver, froid et foncier, ensuite printemps pluie et allure puis ENFIN été, soleil et courses, j'ai décidé que l'année 2017 serait un peu différente... d'abord hiver, soleil, Australie et courses, puis printemps, Calella, re-soleil et préparation et enfin été, re-re-soleil et objectif !!

    Un triathlète de grande classe a dit : "peu importe le résultat, concentrons-nous sur le process". Allons-y !! Je partage donc, depuis le 15 Janvier, mon quotidien avec Cyril Viennot, sur la Gold Coast ( bon ok, le résultat importe peu, mais tant qu'à faire autant prendre l'or ;-) ) en Australie ! Moi qui ai toujours pensé que notre sport était synonyme de voyage, de rencontres et d'échanges, je suis plus que servi... Cela fait à peine 3 jours que nous sommes là et déjà le dépaysement est total !! Outres les conditions d'entrainement qui sont complètement démentielles, l'approche "relax" mais sérieuse de la vie et de l'entrainement, la facilité du contact humain et le rapport à la nature présent ici sont hyper enrichissants...


    Bref, y'a plus qu'à arrêter de se caresser afin de perdre le gilet lesté des fêtes (dixit le coach), de profiter de l'instant présent pour borner sévère pendant 5 semaines, ce qui nous amènera au 1er dossard de la saison sur le 70.3 de Geelong, début du nouvelle année qui s'annonce des plus intéressante.


    Je profite de ce post, afin de remercier tous mes partenaires, qui ont décidé de me renouveler leur confiance pour 2017, et sans qui tout cela serait bien plus compliqué : CANNONDALE, PREVEL Signalisation, BV SPORT, PUNCH POWER, MAKO, GEKOBIKE Didenheim, RUN'IN Colmar... Leur fidélité est toujours source de motivation

    Enfin, tous mes voeux à toutes et tous pour cette nouvelle année 2017... prochain RDV en Nouvelle-Zélande (et oui, je voulais pas trop vous énerver tout de suite, histoire que vous arriviez jusqu'à la fin de la news...)



  • Malaise...ie

    3 mois sans news... Malaise y'a-t'il ?? Non, non, juste une grosse succession de courses finies plus ou moins dans le mal... et si !!

    Je vous avais laisser la veille du mythique Embrunman, plein d'espoir... que nenni pour moi cette année, malgré le meilleur vélo que j'y ai réalisé (la pom-pom girl présente n'y était certainement pas pour rien ;-)) et une pose à T2 tout proche du top 5, le marathon n'est pas passé... mon ami problème gastrique est venu me rendre visite après 15km. 

    Frustré par ce manque de ligne d'arrivée, un petit plan de dernière minute s'imposait afin de ne pas rester sur ce malaise... Si bon nombre de triathlètes pro peaufinaient leur préparation pour la grand messe hawaïenne, je décidais pour ma part de m'aligner sur l'IM de Majorque. Bien m'en a pris avec à la clé d'une course rondement mené, je ferais l'impasse sur les 2 coups de "Calgon" pris sur le marathon qui me couteront les 3h00, une 11ème place et mon 1er SUB 9h00 sur la distance. Avec un vélo présentant 1600m de dénivelé, cela ne me semble pas si mal...

    Et si je peux vous conseiller une course du circuit, n'hésitez pas à vous rendre sur cette petite île au goût de paradis pour les cyclistes.

    Afin de clore cette belle série, et toujours tout feu tout flamme après une course correcte, l'heure du pèlerinage au Natureman a sonné... et sonné très fort dès les 1ers centimètres de la course ;-)... Un endroit magique, une équipe au top, bref une course a absolument faire même si t'es en galère... On en a encore pris pleins les yeux, bravo à eux !!!!

    Alors que la saison 2016 semble finie, que la météo nous pousse doucement à grossir ;-), je me suis dit qu'une petite dernière pour la route me ferait bien plaisir. Je me rendrais donc sur la ligne de départ, pour clôturer cette longue saison, le samedi 12 Novembre, de l'IM de Malaisie... et si ??!!!

  • Embrun... et contre moi !!!

    En ces temps de Jeux Olympiques, difficile de faire une news pertinente, quoi que ?!... Mais bon, c'est pas grave, on y va, on se lance... je pisse violet mais je sais pourquoi ;-)



    Trêve de plaisanterie, une grosse moitié de saison est derrière moi et c'est pas le jus de betterave qui m'a permis de performer ... Cette dernière ressemble étrangement aux performances françaises de ces débuts de JO 2016 ...  Un 70.3 de Barcelone de préparation, avec un résultat de préparation (20ème avec une start-list bien dense), un Ironman de Nice plein de transparence (j'étais inexistant) et un sursaut d'orgueil lors des Championnats de France LD de Baudreix où je finis à une belle 4ème place ( et oui, je vous ai dit que cela ressemblait aux résultats des JO ;-) )


    Qu'à cela ne tienne !!! Les progrès sont clairement identifiés à l'entrainement, alors on retourne aux charbons avec une belle moisson de courses régionales au mois de Juillet : - Victoire sur l' "Elsassman" - Victoire sur le triathlon M de la Wantzenau - 2ème place sur le triathlon L de Gray.


    Après ce mois de "mise en confiance", car la performance passe aussi par là, direction le 2ème gros objectif de la saison avec le mythique Embrunman... Afin de parfaire "la silhouette" et "le bronzage", direction l'île au soleil (dixit le coach Kinou), l'Alpe d'Huez, avec un petit stage débuté par le LD du même endroit... Un excellent début de course, très encourageant pour la suite, mais un certain manque de fraîcheur et un petit carton ne me permettront pas d'accrocher le top 10 espéré (16 ème) en mode préparation Embrun !! 


    Une bonne chose finalement, car, si je fais confiance à mon histoire sportive, 15 jours après une contre performance, je suis toujours au top de ma forme... alors RDV le 15 août !!!

  • L'hiber...nation

    Qu'il est long l'hiver pour le triathlète... Nous qui avons l'habitude de nous promener en petit "lycra" saillant, la "canne" rasée et huilée. Nous qui attendons une seule chose, la possibilité de se pavaner avec nos dernières lunettes de soleil, les abdos, durement obtenus, à l'air ...

    Bientôt, bientôt ce moment d'autosatisfaction totale sera nôtre... En attendant pu... de m... faut bosser dur à coup de muscu, au côté de gars qui font 3 fois ton volume, de home-trainer, sur lequel le paysage défile à toute vitesse ;-), et de VMA, l'abréviation qui est un remède radical contre la constipation !!!!

    Mais l'hiver c'est aussi le moment de faire une introspection sur soi-même... Si si, te recentrer sur ton "moi" afin de voir si ton "ça" est bien en adéquation avec ton "sur-moi". TOUS les magasines spécialisés le disent, il faut faire ça : alors j'ai fait !!!

    Je me suis recentré sur "moi" afin de trouver de nouveaux partenaires, parce que c'est pas le tout mais il y a une saison à préparer. "Ca" donne donc des remerciements à

    - PREVEL SIGNALISATION et TERRASSEMENT HARTMANN pour leur soutien financier

    - CANNONDALE pour son grand et fidèle soutien via des machines d'exceptions (je parle pas des blondes à forte poitrine de leur pub mais bien de leurs vélos)

    - GEKO-BIKE et RUN'IN pour leur aide matérielle et "morale" tout au long de l'année

    - BV SPORT et PUNCH POWER pour la contention et les produits énergétiques qui me permettent de ne pas sombrer dans une absence d'énergie profonde face à mes plannings hebdomadaires de plus en plus copieux

    Histoire de mettre tout cela à profit, j'ai pris "sur-moi" et ai établi mon plan d'attaque 2016. Étant un peu chauvin, et un tout petit limite pour la course au KPR ;-), j'ai décidé de principalement courir en France : 

    -70.3 de Barcelone (la course a lieu à Calella mais à priori tout le monde s'en ...)

    - IM de Nice (promis cette année je mets du préventif dans les boyaux et en amène un de rechange)

    - Championnat de France LD (pour une fois qu'il y a de la bosselette, on va pas se priver)

    - LD de l'Alpes d'Huez (histoire de faire des globules pour Embrun)

    - EmbrunMan (car j'aurais fait des globules)

    - Natureman (c'est une histoire de coeur ;-))

      Bien entendu on agrémentera tout cela de petites réjouissances régionales, en Alsace on fait pas dans la demi-mesure, et de stages en tout genre et pour tous les genres !

      Afin d'affronter ces petits dénivelés, je pense qu'il est doucement temps de sortir de mon hibernation et de vous souhaitez à toutes et à tous une très belle saison 2016 (et oui, j'ai oublié les vœux, alors je me rattrape comme je peux)

    PS: Merci de vérifier mon usage de l'accent circonflexe et si il y a lieu de me contacter

     

     

     

  • 2-7-2-13... Rien ne va plus, c'est la coupure !!!

        J'ai souvent assimilé notre sport à l'aventure... En octobre j'étais plus proche d'Indiana Jones que de Jan Frodeno ;-) !!

        Accompagné de ma chère et tendre.... ma camionette VW non polluante évidement, j'ai commencé mon "trip", et oui, dans le milieu de l'aventure, c'est beaucoup plus classe que de dire 7h00 d'autoroute, dans le Verdon, région au combien magnifique et plaisante... surtout lorsque la météo y est clémente, ce qui est très souvent le cas... mais bon là, on était partie pour de l'aventure alors quoi de mieux que 3 jours de bonne pluie pour rendre le NATURCROSS (format outdoor du NATUREMAN)facile...

         Un endroit tout simplement magique,un tracé au poil, peaufiné par MR Lebrun Nicolas himself, droit dans le "pentu", une organisation au top, orchestrée par Eric Amateiss et équipée de ponchos à faire pâlir les fans de Jean-Paul Gaultier, un photographe et une équipe de tournage hyper human, bref tout ce qu'il faut pour faire une grande course de ce 1er évènement outdoor du week-end... 2ème derrière un intouchable François Carloni, qui cherche encore à rattraper le vélo électrique ouvreur ;-)...

          

       Pris par l'euphorie du sérieux de bière d'après course, je me suis laissé entrainer par l'ambiance régnant au sein de cette organisation pour prendre le départ du triathlon longue distance du dimanche, course à laquelle j'avais déjà pris part il y a quelques années. Plein de confiance car la start-list n'était finalement agrémentée que de noms peu connus... Mike Aigroz, connais pas, 6ème à Hawaï ah bon. Andej Vistica, connais pas, ah c'est lui qui a gagné Embrunman et qui m'a enrhumé à l'approche de l'Izoard. Jean-Eudes Demaret, connais pas, ancien cycliste pro, mais il doit pas connaître la course à pied ;-).... Je vous épargne ma longue agonie sur la course à pied qui me fais passer de l'entrevue du podium à l'espérance de voir la ligne d'arrivée... 7ème... et oui un Xterra 2 jours avant, cela laisse des traces.

        En tous les cas, si en 2016 vous cherchez un rdv de sport, dans un esprit familial, un endroit magnifique et plein de good vibes, oui, l'aventurier parle toujours un peu anglais..., je ne peux que vous conseiller le Natureman, j'y ai été accueilli comme rarement sur une course, et m'y suis fait pleins de nouveaux potes pour jouer !!!

     

       Quelques jours de repos, un tour sur le salon du Roc d'Azur plus tard, me voilà au départ du TRI ROC... Tu sais l'endroit dans le sud près de la mer où il n'y a jamais trop d'ambiance... Mais si la petite organisation d'ASO où se retrouve 25000 VTTistes sur 4 jours... Moi non plus j'avais jamais entendu parler de ça, mais tel l'aventurier que je suis, j'y ai fait un tour, histoire de voir comment court un Karl Shaw... Eh ben il court le cochon... 2ème et mon premier podium au Roc D'azur, l'endroit de mes débuts dans le sport de compétition... Et encore des nouveaux copains pour jouer !!!

     

        Après cet échauffement, j'avais hâte de me rendre en Turquie pour le 1er 70.3 dans ce pays... Afin d'affronter ce nouveau challenge, Bertrand Billard m'accompagnait, ou c'est peut-être moi qui accompagnait Bertrand, afin de vivre pleinement ce séjour pleins de rebondissements... Voiture de location en mode amphibien, changement d'horaire, changement de location... ça y'est on touchait du doigts le professionnalisme d'avant course... 13ème, crevaison à l'appui... et beaucoup de nouveaux copains pour jouer !!!

    Une épreuve qui demande qu'à grandir... Une fois que les routes seront finies !!! Merci à Gloria pour l'accueil grande classe.

     

       C'est sur cette belle accolade que se termine pour moi la saison 2015... Une saison pleine d'enseignements, saupoudrée d'un petit manque de réussite (mais il faut savoir la provoquer aussi) mais pas si moche que cela ;-)... Une saison qui donne envie de revenir en 2016... 

        Un grand merci à mes partenaires pour leur soutien, à mes proches pour leur soutien et à mon coach pour son .... :-)

         Tchao bye


  • Un mois d'Août... fini OUT !!!

          Alors que la France "s'arrête de tourner", que les ministres ont les pieds dans l'eau (et pour une fois pas le reste ;-)...) et que la principale préoccupation d'une multitude de vacanciers est de savoir quelle sera la couleur du maillot de bain de la journée, j'avais pour ma part, en ce mois d'août, décidé d'enchainer 2 Ironmans histoire de ne pas m'ennuyer... Pari osé, mais c'est le principe du pari non ?!

          Vers le 15 août, j'ai donc décidé de migrer vers Embrun où j'ai été très bien accueilli (ok, je sors...) par un petit "crachin" obligeant tous les athlètes à coucher tendrement leur monture sur le sol pour la nuit... Si c'est pas mignon ça !! Concernant la course en elle-même... on va faire court: Une grosse nat me permettant d'avoir une ... en voyant Cunama et Zamora avec moi sous la douche de la sortie de l'eau, un vélo en mode "je ronge mon frein" parce que j'ai pas ENCORE le niveau des "cadors" et un marathon bien maîtrisé et solide dixit le coach. Vous voyez rien de très passionnant finalement ;-)...

    La double interview, le repas VIP d'après course et la bière belge qui coula à flot le soir même fût nettement plus intéressant. Bref une 8ème place qui a une petite odeur de satisfaction après un début de saison chaotique... 

            14 petits jours après, j'avais RDV avec le 1er IRONMAN Vichy. Ville thermale qu'ils m'ont vendu... Ville sauna ils auraient pu me dire ;-). 35° qui ont déplu à beaucoup de monde mais que perso, j'affectionne assez bien. Et non ce n'est pas cette satanée chaleur qui m'a fait marcher sur cet Iron... Mais plutôt mon "gros" vélo ( on ne rigole pas, t'as vu mes cuisses de chicken alors oui 4h45 sur un terrain relativement plat, avec un goudron qui te shake les ... pendant 180 pitons et du vent, pour moi c'est un GROS vélo) et une mauvaise gestion de mon alimentation, couplé avec une "patte d'oie" qui m'a gentiment rappelé que je lui avait déjà mis sévère 15 jours avant qui m'ont fait goûté au joie du "je regarde mes pieds, ça va revenir, p... encore un qui ma déposé" et qui te font passé de la 6ème à la 19ème place (8ème pro)...

    Je finirais donc rincé de ce mois d'août mais motivé comme jamais, car comme on dit chez moi en Alsace : "encore j'ai appris ;-)"

      Merci à toutes et à tous pour vos nombreux messages, vos encouragements... Une spéciale pour les partenaires (eh oui, la fin de saison approche aaaahhhh j'déconne...)

           @ plus pour de nouvelles aventures (ok c'est naze comme formule mais là tout de suite j'avais pas beaucoup mieux)


  • En Gray, fait ce qu'il te plaît

    Plein d'espoir... Trop d'espoir peut-être. J'abordais l'Ironman de Nice le couteau entre les dents, prêt à en découdre avec la promenade couverte de chaleur et j'ai été stoppé net, par le dernier virage du parcours vélo ;-(... Après une natation "sailfishée" à mon niveau, je sors 8ème du parc et j'embraye avec mon Cannondale Slice le toujours magnifique parcours de Nice. Même si la canne n'est pas frivole, je m'applique, comme un écolier, à respecter les watts prescrites par mon Kinou... Au moment où j'entrevois la délivrance, la course à pied enfin... Je décide de faire au plus court et de serrer la bordure du dernier virage ! Mais quelle idée... Je le vois encore ce petit caillou qui me sectionne le flan du boyau. Bombe anti-crevaison n'a occasionnée qu'une soirée mousse... SANS LA SOIREE ;-(

    Et voilà comment faire 20 bornes sur la jante... Dur, très très dur

     

    Cette 1ère moitié de saison pleine de réussite (optimisme oblige), au 1er Juillet, j'ai regroupé ma queue de lapin, mon trèfle à 4 feuilles et mes nombreux fers à cheval... J'texplique la tête de ma valise lorsque je me déplace ;-)

    C'est comme cela que je me suis rendu sur le Triathlon L de Gray. Une course dans un superbe cadre, à l'organisation huilée... Et miracle !!! Je gagne avec notamment une très bonne course à pied. C'est à souligné car cette saison j'ai pas atteint souvent cette 3ème discipline ;-)...

     

    Ayé, une course finie et je m'enflamme !!! C'est toujours avec le même package, on ne sait jamais, que je fini ce mois de Juillet à l'Alpes d'Huez, en bonne compagnie afin de borner, de courir et de faire des globules (mais faut pas trop l'ébruiter...)... C'est bizarre, il me semble que je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée !!


     

  • After Lanzabof... Have a Nice day !!!

    A Lanzarote, fin mai, alors que j'étais chaud comme la lave, que je n'avais même pas peur du dieu "Wind", j'ai quand même sombré sur l'île aux volcans... Comme à Hawaï, il y a un peu plus de 6 mois, une "ptite" perte de connaissance au kilo 23 du marathon m'a valu une nouvelle perfusion. AAAAHHHH, les îles volcaniques cela ne semblent vraiment pas être mon truc !!!!



    Je n'y suis quand même pas allé pour rien, avec des images plein la tête et un album photo au top ;-) pour un Ironman assez décontracté.

    Suite à cette nouvelle déconvenue, il fallait réagir... Un retour aux fondamentaux, un come back in Elsass, je me suis pointé sur la pointe des pieds au Triathlon International (franco-allemant-belge) LD d'Obernai avec la ferme intention d'enfin passer une ligne d'arrivée. C'est quand même le but a un moment donné non ?! Une belle deuxième place, avec un peu de rythme et une prise de repères pour la suite, comblera mon envie de pain d'épices (traditionnelle récompense) mais pas vraiment mon égaux... Ben oui, lorsque t'as gagné une fois, tu veux gagné mille fois.


    Depuis je coule des jours heureux, à coup de 200 pitons en vélo, agrémentés de petits 30km en légère sudation svp... en attendant le grand RDV de ce début de saison : l' IRONMAN FRANCE à Nice. Aucun pronostic vous l'aurez compris, au vue du début de saison : mais bon faire aussi bien que la saison passée serait le minimum syndical

    RDV donc dimanche, sur la croisette (ah non pardon sur la promenade... dédicace Jé meat'Pie ;-)), avec le soleil, la chaleur et la "niaque" pu.. d. bo... d. mer..

    JOOL your life


  • L'apprentissage... Un passage obligé ?

    L'apprentissage est un ensemble de mécanismes menant à l'acquisition de savoir-faire, de savoirs ou de connaissances. L'acteur de l'apprentissage est appelé apprenant.

    L'apprenant, Guillaume JEANNIN, alias Getdom, a donc réalisé un ensemble de mécanismes, le Triathlon LD International de Cannes le 19 Avril et le 70.3 d'Aix en Provences le 3 Mai, menant au savoir suivant : le haut-niveau international ça envoie du lourd, du très très lourd !!! Je vous laisse consulter ma page Facebook afin de découvrir les différentes péripéties... euuuh grains de sables qui sont venus perturber ces mécanismes pas très bien huilés du coup :-)

    Bon les starts listes étaient impressionnantes certes... mais il faut bien avouer qu'il reste encore du boulot afin d'acquérir le "savoir-faire" nécessaire afin de rivaliser avec les "grands" de ce petit monde qu'est le triathlon.

    Du coup l'apprenant essaie de s'équiper de tous les ustensiles règlementaires lui permettant de faciliter son apprentissage :

     

    Prochaine étape de l'acquisition de savoir-faire, l'Ironman de Lanzarote ce samedi 23 Mai... Format plus long, qui devrait mieux me convenir. Même si ce dernier reste une étape dans notre stratégie d'entrainement, l'alternance ne sera pas une option ( ok jeu de mot douteux à l'heure où les lycéens font face aux traditionnels voeux .....)

    RDV samedi soir, pour la réunion parents/profs afin de savoir si la réforme du programme "devenir triathlète pro" est sur la bonne voie...

    Pour me suivre dossard 39 sur http://eu.ironman.com/triathlon/coverage/live.aspx#axzz3aLBNojIq

      En attendant JOOL Your Life

     

RSS Feed